Translate

jeudi 13 avril 2017

D'après Odette Loup : Le Lézard




Dans le trou d'une muraille
Le petit lézard s'est levé
Et son léger ventre trésaille
Au rythme d'un cœur affolé

Rampant, rapide sur ses pattes,
Il s'est glissé sur les cailloux
Confondant sa peau rêche et mate
Dans l'ombre propice du trou.

Le gamin, cruel et agile, 
A vu disparaître, ébahi,
Une queue en anneaux fragiles
Dans la fente du vieux mur gris.


(mon petit bestiaire)









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire